Flux pour
Articles
Commentaires

 

 

 

 

 



 

 

Consultations privées en

Psychologie multidimensionnelle évolutionnaire

info@psychologie-alternative.com

L’ego ne réalise pas à quel point il est automatisé, programmé, et totalement voilé. La programmation et les automatismes auxquels il est assujetti sont si influant sur lui qu’il ne peut commencer à s’en rendre compte qu’au moment où il amorce l’éveil qui lui fera prendre conscience de sa nature multidimensionnelle.

L’ego ne peut s’empêcher de subir sa programmation tant qu’il ne réalise pas à quel point il est assujetti à celle-ci.

Ce que l’ego a surtout du mal à réaliser est le degré de contrôle exercé par cette programmation. Autant le biologique végétal ne peut par lui-même décider comment et quand croître, autant l’ego est prisonnier d’une programmation qui lui dicte un plan de vie qu’il ne peut altérer tant qu’il n’a pas développé un nouveau sens multidimensionnel qui lui fera voir l’étendue et la puissance de ce contrôle.

La notion qu’a l’homme involutif de la réalité n’est pas à la mesure de la conscience requise qui lui permettrait de se libérer du plan de vie dicté par sa programmation. Cette domination qu’a sur lui la mécanique systémique se situe dans une dimension dont il n’a eu jusqu’à présent qu’une perception intuitive.

La prise de conscience requise pour qu’il s’en rendre compte est hors de sa portée, mais à la fois, paradoxalement, très accessible. Il lui suffira de développer et surtout d’expérimenter un nouveau sens multidimensionnel qui lui donnera accès à une dimension qu’il a toujours perçue, mais qu’il n’a jamais explorée.

Tant que l’ego demeurera dans un sommeil involutif et assujetti aux programmes et aux automatismes, il sera l’équivalent d’un automate qui se croit conscient.

L’ego involutif n’a aucune idée de ce qui le maintien prisonnier de ce sommeil profond. Il vit comme un somnambule, désinformé par sa perception psychologique limitée.

Le sommeil involutif est tellement profond que l’individu qui le subit a constamment l’impression de manifester sa propre volonté. En fait, il ne manifeste que la volonté des programmes qui se situent dans une dimension qu’il a toujours perçu intuitivement, mais dont il n’a jusqu’à présent gratté que la surface.

 

Laisser un commentaire