Flux pour
Articles
Commentaires

 

 

 

 

 



 

 

Consultations privées en

Psychologie multidimensionnelle évolutionnaire

info@psychologie-alternative.com

Q – Est-ce que ça fait partie de ses résistances inconscientes de ne pas vouloir accepter le fait que son interprétation soit totalement automatisée ?

L’égo veut tellement tout contrôler et surtout être intelligent que c’est difficile pour lui à accepter?

Colette méprise

_____________________________________

Les résistances les plus fortes et les plus subtiles proviennent du fait que l’ego en est complètement inconscient. Ne pouvant les observer, il les subit tout en renforçant les programmes et les automatismes qui créent cette condition.

L’ego doit vivre des prises de conscience progressives de cette condition qui le désinforme avant d’être en mesure de ne plus activer les programmes qui maintiennent cette situation. Ce n’est pas par le biais de bonnes intentions, même s’il veut à tout prix évoluer et qu’il est doté d’un intellect hors pair qu’il en arrivera à ne plus renforcer ce genre de programmation. Au contraire, plus il est intellectuellement développé, plus, au début, il aura de grandes difficultés à vivre cet apprentissage.

Ce qu’il doit réaliser, c’est que cet apprentissage est totalement différent de ce qu’il a pu s’imaginer jusqu’à maintenant. Cette nouvelle formation est plutôt d’ordre vibratoire et n’a rien à voir avec l’aspect virtuel de l’intellect.

Il doit finalement accepter qu’il est totalement ignorant de ses mécanismes psychiques pour qu’il puisse altérer sa condition inférieure. L’ego doit absolument réaliser et admettre qu’il est quelque peu automatisé et qu’il n’a pas sa destinée en main. Il se rendre compte qu’il subit depuis toujours un plan de vie qui lui fait subir la vie au lieu de la créer.

L’ego doit en arriver à s’éveiller. S’il n’y arrive pas, il demeurera prisonnier d’une condition de conscience inférieure jusqu’à la fin de ses jours. Pour lui, le début de son éveil est de réaliser l’ampleur de sa propre ignorance face à cette condition.

L’ego involutif est sous l’effet des automatismes créés par sa programmation. Ce n’est pas parce qu’il a acquis quelques notions sur la conscience qu’il est éveillé. Encore une fois, il se fait prendre dans le même piège. Il ne peut le voir parce qu’il ne se croit pas programmé

Ce qu’il doit réaliser c’est que ses émotions sont la résultante d’automatismes. Combien de fois entendons-nous dire « Mais si je n’avais pas d’émotions, je serais un robot! » Quelle meilleure façon de se maintenir dans l’ignorance!

C’est lui-même qui, sans le savoir, se maintient dans cette condition. Il nourrit constamment cet état d’esprit en croyant dur comme fer qu’il agit dans son intérêt. Voilà comment il se désinforme! Si l’ego réalise totalement ceci, et s’il demeure constamment vigilant, il commencera une nouvelle expérience qui le mènera à sa liberté.

En fin de compte, être libre c’est être en mesure de ne plus activer les programmes qui nous maintiennent dans une conscience psychologique. L’homme doit une fois pour toutes réaliser qu’il vit une dichotomie totale depuis qu’il a commencé à avoir la faculté de penser. D’un côté, il est influencé par son animalité et de l’autre, par sa faculté de penser. Ce qu’il doit réaliser c’est qu’il doit faire la synthèse des deux.

Charles Sabourin © 2010

Laisser un commentaire